La Chronique pédagogique de Waldata Avril 2020
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Andrews's Pitchfork ou Fourchette d’Andrews
La Chronique pédagogique de Waldata Avril 2020
La newsletter de cette semaine sera consacrée à l’utilisation de l’outil technique connu sous le nom de « Andrews's Pitchfork » ou « Fourchette d’Andrews ». Cet outil de tracés a été créé par Dr. Alan Andrews, afin de mieux encadrer la tendance suivie par la valeur et de mieux anticiper les supports et résistances futurs.
1. Présentation de l'outil

La fourchette d'Andrews représente un canal composé de trois lignes parallèles et orienté à la hausse ou à la baisse, selon la tendance suivie par la valeur.

Ces lignes encadrent l'évolution du titre au sein d'une tendance. Ainsi, la ligne haute représente un niveau de résistance et lorsque les cours arrivent à ce seuil, nous pouvons nous attendre à un début de mouvement baissier, qui amènera le titre vers la ligne médiane ou vers le support du canal.
 
 
IMAGES 1
 
Explication de la fourchette d'Andrews, source WalMaster Xe

 
Lorsqu'un niveau de support est touché, nous pouvons nous attendre à un début de mouvement haussier, qui amènera le titre vers la résistance représentée par la ligne médiane et dans le cas de franchissement de la ligne médiane, vers la résistance haute du canal.

A première vue, cette figure n'a pas de différence visible avec la configuration classique en «canal ascendant» ou «canal descendant». Cette impression est fausse.
En effet, nous savons que pour tracer un canal classique, il faut au moins trois points d'impact des cours sur le support/résistance du canal.
 

GRAPHIQUE 2 
Tracé d'un canal oblique classique, source WalMaster Xe

 
Prenons le cas d'école du Crédit Agricole qui suit une tendance haussière depuis Juillet 2005.

Si nous voulons respecter « toutes les règles de l'art », nous ne sommes pas en mesure de tracer le canal ascendant que quand les cours ont rebondi sur le niveau à 27€.
Un analyste confirmé pourra voir la figure se dessiner lors du rebond dans le point 2, mais jamais avant.
L'avantage de la fourche d'Andrews consiste à dégager un tracé d'un canal fiable, juste après que les cours aient signé une vague d'avancée, suivi par une vague de correction.
 
2. Principe de tracés
Pour pouvoir tracer la fourche d'Andrews, il faut disposer de trois points :
  • Le premier point A doit être situé à la base de la vague d'avancée.
  • Le point B est le point haut de la vague d'avancée.
  • Le point C est le niveau le plus bas de la correction baissière.
 
 
IMAGE 3

Les points A, B et C de la fourchette d'Andrews, source WalMaster Xe

 
Ayant ces trois points sur le graphique, nous sommes en mesure de tracer un canal ascendant, qui a pour largeur l'ampleur de la correction et nous permettra d'anticiper avec beaucoup de fiabilité l'évolution future des cours.

Dans le cadre de tendances baissières la logique s'inverse. Ainsi, le point A est situé au début de la phase baissière. Le point B est le point bas de la tendance baissière et le point C est situé en haut de la phase de rebond.

Regardons un exemple pris sur Accor. En mai 2013, les cours ont rebondis sur le niveau à 24.88 € et ont entamé une forte vague d'avancée haussière.

Cette vague a pris fin sur 27.69€ et une correction a amené le titre sur 25.94€. A ce stade, nous disposons des 3 points A, B et C exigés pour tracer la fourchette d'Andrews. C'est ce que nous avons fait sur le graphique ci-dessus.
 

3. Utilisation

L'outil que nous avons présenté est très fiable pour anticiper les niveaux de support/résistance pour la nouvelle vague d'avancée. Il est plus rare que le tracé réalisé au début d'une tendance reste valable sur plusieurs vagues « avancée correction » consécutives, comme c'est le cas sur Accor.

Ainsi, nous vous conseillons de réajuster le tracé après chaque vague de correction majeure. Cela vous permettra de mieux anticiper les points de support pour la vague à venir.   
 
IMAGE 4
Les points A, B et C de la fourchette d'Andrews, source WalMaster Xe

L'apport des fourchettes d'Andrews est indéniable mais nécessite, comme tout outil d'analyse graphique, d'être maitrisé. Les fourchettes viendront renforcer vos hypothèses – et compléteront vos analyses sur tout autres stratégies et indicateurs comme les moyennes mobiles, bandes de bollinger, ichimoku, ou autres oscillateurs
 
 

Achevé de rédiger le 17/04/2020

 

 

 

Pour en savoir plus sur  les méthodes  Waldata et l'analyse technique, cliquez ici

 

graphique

 

 

 

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACPR ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités BANQUE DE FRANCE CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie