La chronique cinéma de Valérie BOAS janvier 2020
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Quels films voir sur Netflix ?
La chronique cinéma de Valérie BOAS janvier 2020
Comme tous ceux qui aiment le cinéma, j’ai vu Netflix débouler dans le paysage audiovisuel avec un sentiment mitigé.
Une partie de moi était aux anges d'avoir autant de films à portée de clic. L'autre partie ne pouvait s'empêcher de se méfier. Et au bout de quelques mois, j'ai affiné mon opinion: Netflix, pourquoi pas, à condition de choisir ses films.

Et des bons films, il y en a sur Netflix. À commencer par Roma, d'Alfonso Cuaron, drame nostalgique, familial et domestique sis dans le Mexico des années 1979. Vainqueur du Lion d'or à la Mostra de Venise en 2018 et sorti exclusivement sur Netflix, dans le monde entier, dans la foulée, le film reste l'un des fleurons de la plate-forme.

Mais ce n'est pas tout. The Irishman, par exemple, de Martin Scorsese, mis à disposition des abonnés fin 2019, est un film certes violent mais aussi puissant, à la mise en scène virtuose, qui réinvente le film de gangsters tout en remettant à l'honneur des montres sacrés du cinéma américain (Robert De Niro, Al Pacino, Joe Pesci....). Hasard ou pas, suite à la sortie de the Irishman, une bonne partie de l'impressionnante filmographie de Scorsese est en ligne: Mean Streets, les Affranchis, Casino, Shutter Island... une bonne raison de s'offrir une séance de rattrapage si vous en avez loupé (ou oublié) certains.

Les bonnes surprises ne s'arrêtent pas là. Les Deux Papes, de Fernando Meirelles, fiction parfaitement vraisemblable sur l' improbable relation amicale entre Benoit XVI et le Pape François, est un bijou de charme et de finesse. Sa qualité tient non seulement à la performance de deux grands acteurs britanniques (Anthony Hopkins et Jonathan Pryce) qu'à l'humour et à la grande simplicité du propos. On se laisse embarquer avec délice dans ce récit original et délicat.

Ces trois exemples montrent bien tout ce que Netflix peut apporter au cinéma. Il est probable que sans la plate-forme, ces trois films n'auraient pas vu le jour: trop clivants, trop innovants, trop chers pour des projets n'ayant pas un profil de blockbusters.

Mais Netflix ne produit pas seulement des films, il en distribue aussi. On peut aussi voir ou revoir des films d'excellente tenue passés quelque peu inaperçus lors de leur sortie en salle comme Senna, le biopic documentaire sur le pilote brésilien Ayrton Senna, archange de la Formule 1, mystique et objet d'un véritable culte dans son pays.

Whiplash, monument d'amour au jazz et film d'apprentissage particulièrement bien tourné, réalisé par Damien Chazelle (qui devait plus tard frapper fort avec Lalaland) est visible sans limitation. Royal Affair, film danois qui lança le film scandinave sur la carte de la cinéphilie mondiale, est là aussi. Mesrine, l´instinct de mort, le biopic intense de Jean-François Richet sorti en salles en deux parties en 2008, est au catalogue.

Et c'est sans compter les séries (the Crown, Black Mirror, Peaky Blinders...) et les innombrables documentaires, tous plus alléchants les uns que les autres.

Donc ma religion est faite. En matière de cinéma, le problème n'est pas Netflix. Le problème, c'est l'algorithme de Netflix qui, comme tous les algorithmes, est particulièrement borné. Il ne vous enverra jamais en dehors de confort. Il vous poussera toujours à voir un film qui ressemble à celui qui vous venez de regarder. Donc mieux vaut savoir avant de vous connecter ce que vous voulez vraiment voir. Lisez, parlez, échangez sur le cinéma. Et ensuite, allez voir les films. Sur Netflix quand il y sont. Ou bien ailleurs.
 

Très bonne année à tous

 

N'hésitez pas à visionner la bande annonce de ces films en cliquant sur les liens 
 
Roma, d'Alfonso Cuaron
The Irishman, de Martin Scorsese
Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19581107&cfilm=250095.html
Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19586615&cfilm=139628.html
  
Les Deux Papes, de Fernando Meirelles
Senna d'Asif Kapadia
Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19586422&cfilm=258752.html
 Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19216314&cfilm=185703.html
  
Whiplash, de Damien Chazelle
Royal Affair, de Nikolaj Arcel
Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19547197&cfilm=225953.html
Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19370532&cfilm=143759.html
  
Mesrine, l´instinct de mort, de Jean-François Richet  
Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19443109&cfilm=111809.html
  
 
 
  Valerie Boas est une professionnelle de la finance et une blogueuse cinéma.
 
Retrouvez ses chroniques d'actualité sur son blog : http://theboboblog.wordpress.com

 

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie