La chronique cinéma de Valérie BOAS septembre 2019
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Le cinéma français est en forme !
La chronique cinéma de Valérie BOAS septembre 2019
J’ai une nouvelle pour vous, chers lecteurs. Depuis cet été, le cinéma français est en forme.

Je ne parle pas des performances commerciales ni des statuettes décrochées à Hollywood. Je parle d'un attribut plus simple auquel il ne nous avait plus habitués tant que cela, d'un ingrédient indispensable et salutaire pour la réussite d'un film quel qu'il soit…. la créativité. Et de son alliée naturelle, la diversité.

 

C'est Perdrix, d'Erwan Le Duc, qui a ouvert le bal. Comique, absurde, déjanté, puissant, ce film est un peu la bonne surprise de ceux qui sont rentrés en vacances trop tôt. Et coup de chance, il est toujours en salles, alors ne manquez pas ce petit bijou d'humour en forme d'ode à l'amour et aux familles dysfonctionnelles (un peu à l'écologie aussi. Il est dur à résumer, ce film !). Pour les amateurs, Fanny Ardant, qui apporte sa caution généreuse à ce premier film est juste épatante.

 

Roubaix, une lumière : Arnaud Desplechins, ex-enfant terrible du cinéma français, n'a jamais eu peur d'innover, tout en restant fidèle à ses attaches roubaisiennes. Mais cette fois-ci il se surpasse en adaptant de mémoire, sous forme de fiction, un documentaire français de 2005 au cours duquel deux jeunes femmes avaient malgré elles avoué un meurtre. Le passage à la fiction donne au film une ampleur poétique et une gravité que son décor ne laisserait pas soupçonner. Le film doit aussi beaucoup à la présence magnétique de Roschdy Zem, décidément l'un des talents les plus solides du cinéma français.

 

Une fille facile : comment fait-on d'une bimbo habituée des scandales et même des prétoires une icône féministe ? C'est le pari plutôt réussi de Rebecca Zlotowski, la réalisatrice (Belle Epine avec Léa Seydoux et Planétarium avec Natalie Portman), qui poursuit avec audace son exploration de l'identité féminine. Elle invite cette fois à l'écran la sulfureuse Zahia Dehar –qui s'était fait un prénom alors qu'elle était mineure pour avoir monnayé ses faveurs à des stars du foot. Choix judicieux car la jeune femme n'a rien d'une écervelée et fait des merveilles dans ce film initiatique délicieusement amoral.

 

Les Hirondelles de Kaboul : même si le niveau monte dans le film d'animation mais celui-ci sort quand même du lot. Adapté d'un roman de Yasmina Khadra, rendu plus universel encore grâce aux aquarelles délicates d'Eléa Gobbé Mevellec, ce formidable récit à quatre voix mis en scène par Zabou Breitman  se mue peu à peu en conte philosophique : la résistance à l'oppression, la liberté individuelle et le don de soi s'invitent dans l'Afghanistan des talibans du début du millénaire. Bref (1h20), intense et pudique, il faudrait montrer cette pépite à tout le monde. A voir en famille si ce n'est déjà fait.

 

Portrait de la jeune fille en feu : c'est mon petit préféré. Celine Sciamma, qui interroge les codes du genre avec talent (on se souvient de son Tomboy, histoire d'un garçon manqué filmée à hauteur d'enfant. Cette fois-ci, c'est le sentiment amoureux et la féminité sur lesquels elle jette son dévolu. Avec talent, sans concession et avec une virtuosité et une économie de moyens étonnante. C'est vraiment le point d'orgue de cette très belle fin d'été pour le cinéma tricolore.

 

 

Achevé de rédiger le 20/09/2019

 

 

N'hésitez pas à visionner la bande annonce de ces films en cliquant sur les images 
 
Perdrix
d'Erwan Le Duc
Roubaix, une lumière
d'Arnaud Desplechins,
PERDRIX  ROUBAIX
 http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19584084&cfilm=190322.html
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19583893&cfilm=264597.html
   
Une fille facile
de Rebecca Zlotowski
Portrait de la jeune fille en feu
de Celine Sciamma
UNE FILLE FACILE
Portrait de la jeune fille en feu
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19585069&cfilm=266711.html
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19583942&cfilm=265621.html
   
Les Hirondelles de Kaboul
de Zabou Breitman, Eléa Gobbé-Mévellec
 
LES HIRONDELLES DE KABOUL  
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19583794&cfilm=257862.html
 
 
 
 Valerie Boas est une professionnelle de la finance et une blogueuse cinéma.
 
Retrouvez ses chroniques d'actualité sur son blog : http://theboboblog.wordpress.com

 

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie