de Siinaps, la plateforme de financement des entreprises de Paris-Saclay
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Soutenir l’Innovation, l’Industrie et les Nouvelles Activités de Paris-Saclay
Interview de Nathalie Ricoeur-Nicolaï créatrice de Siinaps, la plateforme de financement des entreprises de Paris-Saclay
Nathalie Ricoeur-Nicolaï créatrice de Siinaps, la plateforme de financement des entreprises de Paris-Saclay nous a accordé une interview et nous explique pourquoi elle a crée cette plateforme.
Nathalie Ricoeur-Nicolaï, vous êtes la créatrice de Siinaps, https://www.siinaps.fr/, la plateforme de financement des entreprises de Paris-Saclay, pourquoi avoir créé cette plateforme et pour répondre à quel besoin ?
Nous sommes des acteurs du financement d'entreprise innovantes et disposons de plusieurs outils, dont un fonds d'invetissement. Dans le cas de Siinaps, notre motivation principale était de rendre accessible à tous des investissements alternatifs (investissements non cotés dans de jeunes entreprises innovantes) habituellement réservés à quelques investisseurs professionnels. Avec Siinaps, il est en effet possible de se constituer un portefeuille d'entreprises innovantes non cotées à partir de 500 euros par participations.
 
Inauguration de la plateforme Siinaps
 


Pouvez-vous nous en dire plus sur le Crowdfunding, l'investissement participatif en général ?
Il a complétement explosé ces dernières années en France (350 000 € de financement par an environ). Il connait des hauts et des bas en raison notamment des dispositifs de défiscalisation, mais nous pensons que c'est un acteur d'avenir du financement des startups. Tout simplement parce que le métier d'investisseur dans le non côté (qui est très dominé par les opérations de gré à gré) va connaître encore de nombreuses évolutions qui le pousseront vers le développement de places de marchés et que le crowdfunding en est l'embryon.

Combien de plateforme d'investissement participatif existe-t-il en France ?
Il en nait et il en disparait (le plus souvent pas rachat) tous les jours. En 2017, on en dénombrait 178 plateformes pour un financement total de 336 millions d'euros en 2017 (toutes opérations confondues don, prêt, equity).

Pour consulter le baromètre du Crowdfunding en france en 2018, cliquez ici
 
Quelle est la spécificité de SIINAPS ?
Siinaps est une plateforme territoriale. Les investisseurs y viennent de toute la France et de l'étranger, mais les projets proposés au financement sont territoriaux :
  • elle est créée sur un territoire d'innovation exceptionnel (Le plateau de Saclay : 8ème pôle Mondial d'Innovation) https://www.epaps.fr/enjeux/innovation-et-attractivite/ et constitue une vitrine des innovations qui y sont présentes ;
  • elle est créée en partenariat avec les acteurs économiques du territoire : collectivités locales, universités et grandes écoles, incubateurs, accélérateurs se sont réunis pour créer et développer Siinaps, sélectionner et accompagner les entreprises qui y sont présentées ;
  • elle a une ambition citoyenne : faire participer les habitants et les usagers  (370 000 emplois, dont 35 000 dans la R&D) au développement de leur territoire.
Interview Europe 1

Comment créer des synergie au sein d'une ville ? Un fonds a décidé de lancer une plateforme collaborative pour financer les entreprises locales du plateau de Saclay. Nathalie Ricoeur-Nicolai, co-fondatrice de Scientipoel Capital pour la plateforme Siinaps, en explique le principe au micro
 
 
Le territoire Paris Saclay

PARIS SACLAY 2018
 

SIINAPS propose-t-elle également des prêts, du crowdlending ?
Oui, en tant que plateforme du territoire, Siinaps propose également des prêts à des entreprises plus matures, qu'elles soient innovantes ou traditionnelles. Elle travaille ici en complément des partenaires bancaires locaux : financement de matériel, de stock, de BFR que les banques ont plus de difficulté à faire, complément de tours de financement lorsque le maximum est atteint auprès des banques.

Pourquoi l'investissement participatif a-t-il un tel succès auprès du grand public ? Quelle est votre analyse ?
Paradoxalement, alors que les outils du numérique ouvrent un champ d'investissement mondial infini, les plateformes peuvent rapprocher les investisseurs de leurs investissements :  ils peuvent décider directement de l'affectation de leur argent, partager d'un peu plus près la réalité des entreprises. Les plateformes permettent de financer l'économie réelle.

Quels sont les risques et les rendements attendus de ce type d'investissement ?
Pour les prêts, le risque est mineur car le taux de défaillance est plutôt faible.

Pour l'investissement en actions, il existe un risque réel de perte de capital, comme pour tout investissement en actions. Il s'y ajoute un risque d'illiquidité, car il n'y a pas encore de véritable marché secondaire pour ces investissements dans le non coté. A terme, nous sommes convaincus qu'émergeront des marchés secondaires à partir des plateformes existantes. Mais c'est encore au stade de projets.

Le risque est maîtrisé le plus possible grâce à la sélection professionnelle des entreprises et leur accompagnement dans le temps par un écosystème solide. Il va évidemment de pair avec des espérances de rendement bien plus intéressantes que sur le marché coté.

L'investissement dans le non coté via SIINAPS est-il corrélé aux cycles des marchés boursiers ?
Il y a une décorrélation totale des investissements dans de jeunes entreprises innovantes avec les marchés boursiers. Si il y en avait une, ils seraient plutôt considérés comme contra-cycliques : les périodes de crises sont les plus propices à l'émergence de nouvelles technologies. On remarque q'uil n'y a pas non plus de réelle corrélation au sein même de ce type d'investissements. 

Cela signifie d'une part, que ces investissements sont un moyen intéressant de diversification d'un portefeuille global d'actions. D'autre part, le portefeuille non coté lui-même sera d'autant plus performant qu'il sera très diversifié : la réalité est que nul ne connait les domaines d'innovation qui émergeront dans les 5 à 10 ans qui viennent et qu'il est opportun de ne pas se restreindre à quelques secteurs ou quelques entreprises. L'investissement via Siinaps (à partir de 500 euros par entreprise permet cette diversification) et offre de bons outils de suivi de son portefeuille.

Ce type d'investissement peut-il être considéré comme une façon d'investir dans les entreprises tout en bénéficiant d'un avantage fiscal ?
Oui, l'investissement via Siinaps permet de bénéficier du même avantage fiscal que l'investissement direct dans les jeunes entreprises : aujourd'hui une réduction de 18% (on espère 25%) de l'IR.

L'avantage fiscal est-il un élément déclencheur d'investissement pour les particuliers ?
Il compense une partie du risque, mais ne doit pas être le seul motif.

Comment sélectionnez-vous les dossiers que vous proposez aux investisseurs et quel suivi assurez-vous (après investissement) ?
C'est tout l'intérêt de développer une plateforme territoriale, sur un territoire d'innovation.

Les entreprises présentées sur la plateforme sont sélectionnées parmi les meilleures des différents dispositifs d'aide à l'innovation et la création d'entreprise du territoire : laboratoires de recherche des universités et des grandes écoles, filières entrepreneuriales étudiantes, SATT (société d'accélération et de transfert de technologie…), pôles de compétitivité.

Le suivi est effectué par les dispositifs d'accompagnements : incubateurs, accélérateurs et les acteurs professionnels de l'investissement (fonds d'investissement partenaires) ainsi que les business angels partenaires.

Dans le cadre de l'investissement participatif, il n'y a pas d'obligation de publications d'informations de la part des sociétés, quelles règles leur fixez-vous (obligation de publication de chiffres et de communication…)? Les comptes des sociétés financées sont-ils certifiés ?

Il y a toujours un représentant des investisseurs de la plateforme présent dans la gouvernance des entreprises : comité stratégiques, comité de surveillance. Nos représentants assistent évidement à toutes les assemblées générales. Les comptes sont analysés très scrupuleusement à un rythme trimestriel. Nos pactes d'actionnaires comprennent à cet égard une obligation d'information des associés et un droit d'audit. Les comptes sont d'ailleurs obligatoirement certifiés au-delà d'un certain montant de chiffre d'affaire.

Les investisseurs ont accès à tous les documents d'assemblée générale et sont informés par des news letters régulières de l'évolution de leurs participations.

Votre plateforme SIINAPS s'adresse-t-elle à tout type d'investisseur ?

Absolument, toute personne physique ou morale, souhaitant investir un minimum de 500 euros. Les étrangers sont également présents, à l'exception (pour le moment) des US persons

Proposez-vous une aide à la sélection des projets aux investisseurs selon leur profil ? Quel accompagnement proposez-vous aux particuliers qui investissent ?
L'agréement AMF (Conseil en investissement participatif) impose en effet de donner un conseil en fonction du profil financier des investisseurs. Nous le faisons au regard de son profil de risque, d'une part, et de ses revenus et patrimoines, d'autre part.

Dans le cycle de vie d'un investisseur, où se place l'investissement participatif ?
Nous pensons que le plus sain est de compléter des placements boursiers traditionnels avec un portefeuille alternatif non coté.

Pensez-vous que tous les investisseurs en crowdfunding deviennent ensuite des Business Angel ?
Les business angels ont pour particularité d'avoir une grande expérience entrepreneuriale ou une expertise « métier » très complète. Ils interviennent donc directement auprès des entrepreneurs pour leur fournir accompagnement et conseil.
En investissant via une plateforme, il est tout à fait possible de franchir ce cap, d'autant plus que Siinaps a pour partenaires les clubs de business angels qui interviennent sur le territoire. Mais il est également possible de suivre l'entreprise de près, sans pour autant s'y impliquer personnellement et de ne rester qu'un investisseur Siinaps.

Comment les autorités de régulation vous accompagnent-elles et si oui comment ?
La plateforme dispose du double agrément CIP (investissement en actions) et IFP (prêt). Les autorités de régulation nous aident à formuler les meilleurs conseils aux particuliers et à protéger leur épargne.

Pourquoi pensez-vous que les investisseurs recherchent ce type d'investissements ?

L'investissement sur Siinaps répond parfaitement aux investisseurs de plus en plus nombreux qui souhaitent donner un sens à leur épargne (investir dans l'économie réelle) et procéder à des investissements de proximité (investissement dans les entreprises locales).
Il peut répondre par ailleurs à un souhait de diversification.
Enfin, il permet de se tenir informé des dernières tendances de l'industrie du futur.

Trouvez-vous plus d'investisseurs locaux ou la localisation n'a-t-elle pas d'influence sur le choix de l'investissement ?

Pour ces raisons, nos investisseurs viennent de tous les horizons : ingénieurs et cadres supérieurs du territoire qui investissent en proximité, épargnants en provenance d'autres départements qui souhaitent diversifier leur portefeuille, anciens élèves des grandes écoles qui connaissant la valeur technologique du territoire et souhaitent rester en veille…

Avez-vous des thématiques d'investissements favorites ?
Tous les domaines d'innovation dans lesquels la France a une réelle compétitivité nous intéressent. Et en particulier, tout ce qui est lié aux Sciences de la vie ou des Sciences de l'ingénieur, dans lesquelles les ingénieurs et chercheurs français excellent. Ceux-ci ont des domaines d'application multiples : énergie et environnement, industrie du future, santé, IA …
 
Quelles sont les projets que vous avez financés à ce jour ?
Trois projets ont été entièrement financés jusqu'à présent.
  • Numscale - Une entreprise proposant un logiciel d'optimisation des calculs complexes, dont les applications vont de la défense, à la banque (issue de l'incubateur technologique Incuballiance)
  • Enalees - Une entreprise ayant développé des tests vétérinaires à révélation instantanée (issue du Génopole)
  • Phonoptics - Une entreprise produit des capteurs optiques pour situations hostiles (température, pression, radio activité) ayant des applications dans les domaines de l'industrie géophysique et offshore.
     
Quelles sont les projets actuellement en financement ?
Une quatrième entreprise a réalisé la 1ère tranche de son financement en décembre 2018 et débute actuellement sa dernière tranche.
Il s'agit de EIKOSIM, entreprise de l'ENS Cachan, qui propose un « Jumeau numérique » des pièces mécaniques, c'est-à-dire leur reproduction numérique fidèle, ce qui permet de réaliser rapidement tous les tests mécaniques utiles en toute sécurité. Sa solution est utilisée notamment dans l'automobile et dans l'aéronautique.

Consulter un article de Instruei Magazine sur EIKOSIM en cliquant ici. 

Eikosim a déjà mobilisé 400 000 €, dont 300 000 € d'un fond d'investissement spécialisé, et collecte encore 100 000 € sur Siinaps, d'ici au 15 juin.
 
Pour en savoir plus sur cette entreprise et consulter sa fiche, cliquez ici
 
Ou les investisseurs peuvent-ils vous rencontrer et en savoir plus sur votre plateforme ?
Nous sommes évidemment présents sur tous les événements du territoire et les événements dédiés au crowdfunding.
Nous travaillons par ailleurs à la création de « clubs Siinaps » auxquels tout membre de la Fédération des Investisseurs Individuels et des Clubs d'investissement (F2iC) pourra participer.
Nous sommes joignables par courrier électronique à l'adresse suivante contact@siinaps.fr.
 
Notre blog https://sinaps-consult.com/fr/ permet de nous poser des questions en ligne et de laisser des messages et des commentaires.
 
 

Achevé de rédiger le 17/05/2019


 
logo siinaps

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie