Les prévisions des professionnels février 2019
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Les prévisions des professionnels février 2019
En ce début d'année, nombreux sont les établissements financiers et les sociétés de gestion qui communiquent leurs analyses de la conjoncture, leur vision et parfois leur stratégie d'investissement. Examinons-en quelques unes.
 
Les affirmations de la Financière de l'Echiquier pour 2019
La Financière de l'Echiquier - Bertrand Merveille, directeur de la gestion privée et Victor Plé, gérant privé - 09/01/2019
Cet article a été initialement publié sur le site de La Financière de l'Echiquier

 

Bertrand Merveille, directeur de la gestion privée et Victor Plé, gérant privé partagent les analyses et convictionsde la FDE pour 2019.

 

Nos affirmations pour 2019 :

  • Risque politique et baisse de la liquidité mondiale : la volatilité dominera les marchés
  • Privilégier les modèles de croissance pérenne et visible
  • La valorisation comme point d'ancrage
  • Le crédit européen proche des niveaux d'entrée
  • Intégration ESG : une réalité pour l'équipe de gestion

 

 



Lire la suite sur le site de La Financière de l'Echiquier en cliquant ici

 

Télécharger la présentation en cliquant ici

 


Carmignac : 50 nuances de noir
Didier SAINT-GEORGES - Managing Director et Membre du Comité d'Investissement -  Carmignac - 11/01/2019
Cet article a été initialement publié sur le site de Carmignac

 

Notre lecture des marchés pour 2019 est intacte : « le schéma de collision (entre les trois cycles économique, monétaire et politique) ne sera pas caduc parce que l'année calendaire aura changé ». Elle justifiait par conséquent la poursuite d'« une grande prudence de fond », tout en anticipant la survenance de forces de rappel variées « à ne pas manquer ».

 

En effet, les marchés ont coutume d'osciller largement autour des tendances, passant au gré d'humeurs souvent moutonnières de l'hésitation à l'exagération, ou du déni à l'espoir. De tels mouvements intermédiaires peuvent même s'avérer suffisamment importants pour qu'on s'en saisisse par une gestion active, à condition de ne pas perdre le cap de vue.

Le ralentissement économique global s'est synchronisé et confirmé

En ce tout début d'année, même les économistes les plus optimistes doivent finalement reconnaître que le phénomène de ralentissement cyclique s'est généralisé : les indicateurs avancés sont en décélération, et toutes les grandes régions du monde y contribuent.

 

Les politiques de relance disponibles sont très limitées

En Europe, on voit mal à court terme la BCE voler au secours de la croissance alors qu'elle vient tout juste de mettre fin à son programme d'achats d'actifs. Quant à la manne fiscale, ce ne sont clairement pas les dérapages déjà attendus en Italie et en France qui en augmenteront la capacité. En Chine, les marges de manœuvre des pouvoirs publics sont également limitées. Quant aux États-Unis, la résolution du « shutdown » est encore dans une impasse. Reste donc comme seul espoir l'assouplissement de la politique monétaire de la Fed.

 

La Fed peut-elle de nouveau relancer les marchés ?

Lors d'une interview le 4 janvier, le président de la Fed Jay Powell a surpris. Au lieu de présenter une réduction continue de ses apports en liquidité comme un processus sur des rails et non négociable, il ouvrait la possibilité d'en ajuster la cadence. Plus généralement, il évoquait l'incidence des risques des marchés sur son analyse de la politique monétaire appropriée. Si un retour à une « flexibilité » de la Fed devait s'accompagner de progrès dans les discussions commerciales entre les États-Unis et la Chine, la forte baisse des marchés actions en fin d'année pourrait bien faire place à un rebond d'une certaine ampleur.

 

Doit-on pour autant anticiper un retournement durable des marchés ?

D'abord, Jay Powell a évoqué la possibilité de faire preuve de flexibilité, mais ne s'y est pas engagé. D'ailleurs il n'a semblé nullement convaincu que la politique conduite par la Fed avait contribué à l'instabilité des marchés. Ensuite, les indicateurs économiques aux États-Unis sont eux-mêmes sensibles à la direction des marchés. Enfin, sur le tableau de bord de la Fed apparaît toujours une situation de plein emploi aux États-Unis et un rythme d'inflation de 2 % conforme aux objectifs statutaires, qui ne justifient pas aujourd'hui une quelconque « capitulation » de la politique monétaire.....

 

 
 

2019, l'année de la redistribution ?
DNCA Finance - JC Mériaux, Directeur de la Gestion et P Gilbert, Gérant Obligataire -  21/01/2019
Cet article a été initialement publié sur le site de DNCA Finance
 
  • Un ralentissement synchronisé mais modéré de l'économie mondiale.
  • Le pouvoir d'achat, pilier de la croissance en 2019.
  • Un changement de paradigme ?
2018, une désynchronisation de la croissance mondiale
 
En 2018, les barrières douanières, les hausses des taux d'intérêts américains et du prix du pétrole ont pesé sur l'activité. La croissance mondiale s'est désynchronisée entre les Etats-Unis dopés par la relance budgétaire et le reste du Monde. Le  taux  de  croissance  de  +3,6%  reste  néanmoins  au  dessus  du  taux  potentiel.  Le  taux  de  chômage  dans  le  monde  s'affiche ainsi au plus bas depuis 40 ans alors que l'écart entre le niveau d'activité réel et le niveau d'activité potentiel apparaît totalement comblé dans de nombreux pays.
 
2019, un ralentissement généralisé des économies mais pas de récession en vue
 
La révision des attentes à la baisse touche l'ensemble des économies développées. Cependant, rien ne laisse entrevoir une récession. Ce ralentissement qui devrait être modéré, s'explique en partie par l'essoufflement des mesures fiscales américaines. En zone euro, malgré des soubresauts politiques encore gérés de manière désordonnée, la confiance reste présente et les fondamentaux solides. En Chine, pour faire face au ralentissement de l'économie au deuxième semestre 2018,  les  autorités  mettent  en  place  des  mesures  budgétaires  et  monétaires  de  soutien  à  la  croissance.  L'économie  chinoise progressera à un rythme plus réduit d'environ +6% pour 2019. Ainsi, l'activité mondiale devrait se maintenir au niveau de son potentiel....
 

Lire la suite sur le site de DNCA Finance en cliquant ici

 

ou télécharger ce commentaire de marché en cliquant ici

 


Les conditions d'une reprise en Europe - Dorval Macro Corner  : « Adapter le savoir économique aux réalités des marchés et s'affranchir de la dictature des indices » PHOTO
Dorval Asset Management - François-Xavier Chauchat, membre du comité d'investissement. Cadrage macroéconomique et allocation d'actifs - Février 2019
Cet article a été initialement publié sur le site de Dorval Asset Management

 

La résilience de l'économie américaine, du moins pour le moment, et la politique accommodante de la Réserve Fédérale ont permis au marché boursier de se redresser. L'Europe, cependant, ne cesse d'inquiéter les observateurs, avec une économie qui continue de ralentir, une Banque Centrale Européenne qui a mis fin à ses achats nets d'actifs et l'épée de Damoclès d'un Brexit sans accord toujours en place.

 

Pouvons-nous espérer une reprise en Europe dans les prochains mois ?

 

Nous pensons que oui, sauf choc de grande ampleur (comme un Brexit sans accord). Nous pensons également que la BCE n'hésitera pas à intervenir si nécessaire. Le consensus table désormais sur une croissance de seulement +1,25% dans la zone euro en 2019, avant un léger redressement en 2020.

 

 

 

Achevé de rédiger le 14/02/2019

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie