Nouvelles technologies : Blockchain et crypto-monnaies
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Interview d'Olivier Leclerc, formateur en crypto-économie et fondateur du site www.neoconomia.fr
Nouvelles technologies : Blockchain et crypto-monnaies
De nombreuses publications et articles de presse font référence aux nouvelles technologies que sont la Blockchain et les crypto-monnaies. La Fédération a souhaité vous aider à mieux comprendre ces phénomènes, mais surtout à vous les expliquer de façon pédagogique. Olivier Leclerc, formateur en crypto-économie et fondateur du site www.neoconomia.fr répond à nos questions sur le sujet.
Olivier Leclerc, vous êtes formateur en crypto-économie (crypto-monnaies et technologie Blockchain) à Toulouse, pourquoi vous être intéressé à ce domaine ?
J'ai toujours été passionné par les nouvelles technologies et la finance en général. Quand j'ai commencé à me renseigner sur les crypto-monnaies et la technologie Blockchain fin 2015, je me suis rapidement pris d'intérêt pour ce sujet, y voyant un moyen inédit d'échanger de la valeur sur Internet entre les individus dans le monde entier et sans utiliser le système bancaire ! D'autre part, la technologie Blockchain peut s'appliquer à énormément de domaines autres que la monnaie, c'est une technologie qui va révolutionner notre vie quotidienne dans les années à venir.

Pouvez-vous nous en dire plus sur la crypto-économie ?
La crypto-économie, c'est en quelque sorte l'économie 2.0, une économie où l'on n'utilise plus sa carte bancaire mais son smartphone, où les transactions sont immédiates (à toute heure du jour et de la nuit, partout dans le monde) et sans frais. Une économie où l'on ne passe plus par les banques pour réaliser des transactions ou gérer notre argent mais par la technologie Blockchain qui rend à l'individu le contrôle total sur son argent.

Qu'est-ce que la crypto-monnaie en termes simples ?

Une crypto-monnaie est un moyen d'échanger de la valeur par Internet directement entre les individus, c'est une « monnaie numérique » qui n'existe que sous forme informatique et non matérielle. La valeur d'une crypto-monnaie est définie par l'offre et la demande, avec une offre limitée (par des règles immuables définies dans le code informatique des crypto-monnaies) pour éviter l'inflation. À la différence d'un fichier informatique que j'envoie mais dont il reste une copie en ma possession, lorsque j'envoie une unité de crypto-monnaie, je ne la possède plus, c'est désormais le destinataire qui la possède et qui en a le contrôle exclusif, tout cela est réalisé informatiquement de façon ultra sécurisée.
 

Qu'est-ce que la Blockchain en termes simples ?
La Blockchain est, en termes simples, une base de données copiée et mise à jour en temps réel sur tout un réseau d'ordinateurs (réseau dit pair-à-pair). Si l'application de cette blockchain est une crypto-monnaie, les données inscrites dans le registre seront des transactions, des adresses de portefeuilles etc. comme pour le bitcoin, mais n'importe quelles données sensibles peuvent y être stockées, d'où la multitude d'applications possibles de la technologie Blockchain (votes, certifications, titres de propriétés…). Lorsque l'on évoque la Blockchain, on parle généralement de registre distribué.
 
 
La version de la base de données est mise à jour automatiquement sur tous les ordinateurs du réseau à chaque fois que des nouvelles données sont ajoutées par un nœud du réseau et vérifiées/validées et confirmées par les autres nœuds.

Ces deux éléments sont-ils obligatoirement liés ou l'un peut-il exister sans l'autre (ex Blockchain sans crypto-monnaie) ?
La Blockchain est la technologie sous-jacente aux crypto-monnaies, donc la crypto-monnaie ne peut exister sans la blockchain, en revanche la blockchain est applicable à une multitude d'autres domaines que la crypto-monnaie.

Quand le concept de crypto-monnaie est-il apparu et pour répondre à quel besoin ?
Le concept de crypto-monnaie est apparu en 2008 avec l'invention du bitcoin, à la suite de la crise des subprimes, lorsque les gens ont commencé à perdre confiance dans le système bancaire et à remettre en cause la centralisation de l'argent (le fait que les banques, banques centrales, banque européenne, banques fédérales… puissent contrôler l'argent et notamment la masse monétaire).

Quand le concept de Blockchain est-il apparu et pour répondre à quel besoin ?
Le concept de Blockchain est apparu en même temps que le bitcoin, en 2008 (en effet, le bitcoin avait besoin de la technologie blockchain pour fonctionner), pour répondre à un besoin de décentralisation, d'abord dans le domaine de l'argent mais par la suite dans des domaines divers et variés.

Combien de crypto-monnaies et de plateformes proposant des crypto-monnaie existe-t-il en France et dans le monde ?
Aujourd'hui il existe près de 2 000 crypto-monnaies différentes (mais beaucoup d'entre elles ne sont pas ou peu utilisées) et il existe près de 200 plateformes d'achat-vente de crypto-monnaies à travers le monde (en Asie et aux USA principalement). Cependant, la plupart n'autorisent que des échanges entre crypto-monnaies (par exemple vendre du bitcoin pour acheter de l'ether, une autre crypto-monnaie). Ceci dit, de plus en plus de plateformes acceptent aussi des monnaies fiat (eur, usd, yen…). En France, à ma connaissance, il n'existe qu'une plateforme : Zebitcoin/Zebitex (Toulouse). Sinon il y a Coinhouse à Paris pour acheter du bitcoin directement avec un opérateur, ou dans certains bureaux de tabac (proposant des coupons bitcoin à la vente).

Quels sont les risques et les rendements attendus de ce type d'investissement (crypto-monnaie) ?

Le plus grand risque se prend en investissant sans se former au préalable à cette économie 2.0. En effet, si la crypto-monnaie permet de devenir sa propre banque, il faut aussi assumer la sécurisation de ses crypto-actifs et le choix des crypto-monnaies dans lesquelles on investit. Il faut toujours utiliser de l'argent dont on pourrait se passer en cas de perte totale. En effet, nous avons affaire à une technologie naissante (qui n'a que 10 ans) et qui s'attaque à un secteur très puissant (le domaine bancaire), donc, même si le chemin parcouru est déjà incroyable, il faut s'attendre à des fluctuations importantes des cours et à ce que la démocratisation des crypto-monnaies prenne encore du temps. Cependant, une chose est certaine, les crypto-monnaies sont là pour rester et s'y intéresser avant tout le monde donnera accès à des opportunités sans pareil. Le risque est globalement important mais si on est patient et que l'on a la vision long-terme, il diminue énormément.
 
En termes de rendement, considérant que la valeur du bitcoin est passée d'une valeur de quelques cents en 2009 à près de $20 000 en Janvier 2018, les performances passées ont montré des rendements exceptionnels et l'on pourrait bien voir de telles performances se reproduire sur ce marché à l'avenir. Il faut tout de même rester vigilant et suivre les évolutions du secteur en termes de régulation, de sécurisation et de démocratisation notamment.

A qui s'adressent les plateformes d'investissement en crypto-monnaie ? A quel type d'investisseur ?
Les plateformes d'achat de crypto-actifs s'adressent véritablement à tout le monde et sont accessibles à partir de quelques euros d'achat. Ensuite c'est à chacun de définir son profil, investisseur actif (trading) ou passif (conservation long-terme), et son propre capital risque.

Quel est la liquidité de ce type d'investissement et existe-t-il un marché secondaire ?

La liquidité dépend des crypto-monnaies avec lesquelles on travaille, pour les principales, comme le bitcoin, le litecoin ou l'ether, la liquidité et le volume échangé sont importants (relativement), et cela devrait évoluer positivement dans les années à venir. Pour l'instant, il n'existe pas de marché secondaire, mais courant 2019 les premiers marchés secondaires sur le bitcoin devraient être opérationnels, diverses sociétés y travaillent dans le monde et la régulation sur le sujet évolue.
 
Qui régit la crypto-monnaie et la Blockchain ?
La crypto-monnaie et la blockchain sont régies par des règles définies dans leur code informatique, celles-ci peuvent parfois (si nécessaire) évoluer par consensus, si tous les nœuds du réseau sont d'accord et que cette mise à jour apporte une véritable amélioration de ladite crypto-monnaie. Ces règles sont consultables par tous. Bien sûr, un cadre de régulation à l'échelle mondiale est en train de se construire et sera de plus en plus adapté à ce marché émergeant dans les mois à venir (KYC, AML…).

Qui protège l'épargnant des abus en matière de crypto-monnaie ?
Si l'on investit dans une société travaillant dans le secteur des crypto-monnaies, c'est à nous de s'assurer que la société est sérieuse et légale (qu'elle respecte les réglementations en vigueur) et que l'on sait comment se retourner contre elle si les choses se passent mal. Si l'on se contente d'acheter de la crypto-monnaie et de la stocker, on est soumis aux fluctuations des cours et donc de l'offre et la demande, il faut donc s'assurer des caractéristiques de ladite crypto-monnaie, savoir qui est derrière (communauté, fondation, développeurs…) et s'assurer tant que possible du potentiel haussier de cette crypto-monnaie. Dans un second temps, il faut s'assurer que nos crypto-monnaies stockées sont bien en sécurité.
 
 
 
Les cycles des marchés boursiers sont-ils corrélés ou décorrélés de l'évolution des de crypto-monnaies ?
Ils sont décorrélés et c'est aussi ce qui fait l'intérêt du marché des crypto-monnaies. Il pourrait de plus en plus devenir un marché refuge au même titre que le marché de l'or (au moins pour le cas du bitcoin).

En quoi consistent vos actions de formation et à quel public vous adressez-vous ?

Les crypto-monnaies (le bitcoin en tête) sont de plus en plus utilisées, médiatisées et adoptées à travers le monde. Les gouvernements et les grands acteurs économiques mondiaux s'y intéressent de plus en plus (FMI, BRI, banques centrales…). Elles sont en constante évolution et adaptation pour s'inscrire durablement dans l'économie mondiale.
Les enjeux sont majeurs, il est important et nécessaire de comprendre et appréhender cette économie 2.0 qui se démocratise de plus en plus. Le stagiaire pourra, grâce à nos formations, s'adapter à ces nouveaux moyens de paiement, saisir les intérêts économiques liés aux crypto-monnaies et développer significativement ses compétences techniques ainsi que ses connaissances théoriques et pratiques dans ce domaine.
L'objectif est de comprendre les fondamentaux théoriques de la technologie Blockchain & des crypto-monnaies, être autonome dans l'utilisation pratique des crypto-monnaies. Anticiper les évolutions économiques à venir, découvrir et appréhender l'ensemble de l'écosystème complexe relatif aux crypto-monnaies.
Nos formations s'adressent à tout le monde, à tous les particuliers comme aux professionnels tels que les commerçants (physiques et/ou en ligne), les chefs d'entreprises, les conseillers en gestion de patrimoine, les salariés du secteur bancaire, les directeurs financiers (DAF)…

Quels programmes proposez-vous aux investisseurs ?
Notre programme de 7/8h (sur une journée ou 2 demi-journées) est tout à fait adapté aux investisseurs, en effet, il associe de la théorie et de la pratique, ainsi que la prise en main des meilleurs outils existants. Par ailleurs, Neoconomia propose un accompagnement et un suivi sur le long terme à tous ses stagiaires à travers une messagerie exclusive dédiée à la communauté Neoconomia. Via cette messagerie, le stagiaire reste informé et accompagné dans son évolution en crypto-économie (articles, questions-réponses, opportunités…).
 
logo
 
Plus d'infos sur www.neoconomia.fr
 
banniere pub

Achevé de rédiger le 16 janvier 2019

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie