AMF - La lettre de l'Observatoire de l'épargne
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
AMF - Lettre de l'Observatoire de l'épargne
La Lettre est entièrement consacrée aux résultats de la 2e édition du Baromètre de l’épargne et de l’investissement.
Cette enquête annuelle de l'AMF interroge un échantillon de 1 200 Français sur leurs attitudes et opinions en matière d'épargne, en particulier vis-à-vis des placements en actions. La Lettre met notamment l'accent sur les intentions de souscription pour les placements en actions, qui sont en légère hausse par rapport à 2017. Cette hausse de l'appétence pour les actions est plus particulièrement observée chez les moins de 35 ans.

Plus d'appétit pour les actions

Au printemps 2018, l'AMF constatait une remontée du taux de détention des actions en direct, qui est passé de 6,2 % en 2016 à 7,5 % en 2018. Ce regain d'intérêt est-il le signe d'un changement chez les épargnants français ? La deuxième livraison du Baromètre AMF de l'épargne et de l‘investissement, dont nous publions les principaux résultats dans cette Lettre, fournit quelques réponses intéressantes.
Ainsi, la confiance des personnes dans les placements en actions a progressé de 22 % à 27 % en un an. De même que les intentions de souscription. Début octobre 2018, 22 % d'entre elles répondaient pouvoir envisager un tel investissement, contre 18 % en 2017.

Ce surcroît d'« appétit » n'est pas partagé par tous les épargnants. La majorité d'entre eux demeurent averses à toute incertitude et pour eux les actions restent synonymes de complexité et de risque élevé. Il provient des épargnants les plus aisés, ceux qui sont confiants dans l'évolution de leur situation financière et qui s‘estiment à l'aise avec les placements financiers.

À côté de ces « experts aisés », une autre catégorie, moins attendue, a nettement accru son intérêt pour la bourse depuis un an : ce sont les jeunes de moins de 35 ans. Ils sont 29 % à envisager d'investir prochainement, contre 16 % chez les plus de 55 ans. Ce taux était de 19 % en octobre 2017.
Plus souvent confiants dans l'évolution de leur situation financière personnelle, ils sont plus en recherche d'informations sur les placements et un peu plus enclins à accepter de prendre un peu de risque dans l'espoir d'une meilleure rémunération pour leur épargne.

Cet intérêt croissant pour la bourse et les placements de long terme en actions devra être accompagné par une pédagogie adaptée et des conseils de qualité....
 
 
lettre AMF DEC2018

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie