La lettre des placements - février 2017
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
L'édito de Roland Laskine : Il y a plus à gagner à rester investi !
La lettre des placements - février 2017
Les sujets politiques occupent une place de plus en plus importante dans les commentaires des analystes de marchés.
Aux États-Unis, les résistances aux programmes de réforme que Donald Trump veut mettre en place prennent des proportions préoccupantes. Plus près de chez nous, personne n'est capable de dire que ce qui sortira des urnes à l'issue des diverses élections prévues cette année en France et en Allemagne. Les députés britanniques devraient de leur côté autoriser le gouvernement, à activer le processus du Brexit dès le mois prochain, sans connaître le contenu du plan de sortie qui sera finalement adopté.

Cette absence de visibilité commence à conduire à de véritables tensions à la fois sur le marché obligataire et sur celui des devises. Pour tout arranger, les politiques monétaires des banques centrales, qui portent les indices depuis la crise de 2008, deviennent, elles aussi, de moins en moins lisibles.

En dépit de cette dégradation du climat politique, les marchés boursiers font étrangement preuve d'une étonnante résistance. À Wall Street, le Dow Jones s'est installé à plus de 20 000 points et le Nasdaq a battu en début de semaine un nouveau record historique. En Europe, les prises de bénéfices l'emportent sur les hausses, mais les marchés ne s'avouent pas vaincus. À Paris, l'indice CAC  40 perd 1,97 % depuis le 1er janvier, mais il avait gagné plus de 500 points en novembre et décembre 2016. Les marchés anticipent toujours une accélération de la croissance de l'économie mondiale et une amélioration des bénéfices des entreprises.

Dans un contexte où les actions ne sont plus vraiment bon marché, les risques de correction ne doivent pas être minimisés. Il nous semble toutefois évident qu'il y a encore à gagner à rester investi : les liquidités sont toujours peu rémunérées et les obligations entrent dans un cycle de retournement très périlleux pour les investisseurs. Nous analysons dans ce numéro le portefeuille d'un abonné de longue date dont la valeur a été multipliée par quatre en vingt-trois ans, malgré les chausse-trappes et les creux de marché. Le Portefeuille de La Lettre affiche déjà une surperformance vis-à-vis du CAC de près de 3 % depuis le début de l'année. Notre conviction est que le choix des valeurs fera toujours la différence.
 
 
Roland Laskine, Directeur de la rédaction
Achevé de rédiger le 8 février 2017
 
 

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie