Produits de Bourse : il est crucial de bien connaître les types d'ordres
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
La leçon de pédagogie de BNP Paribas n°4
Produits de Bourse : il est crucial de bien connaître les types d’ordres
Il y a plusieurs façons de passer les ordres sur les Produits de Bourse (Turbos, Warrants et Certificats). Il faut bien les comprendre afin d’éviter de commettre des erreurs car chaque type d’ordre a sa particularité et convient mieux à certains produits. Nous avons invité Julie Richard Estève (BNP Paribas Produits de Bourse) et Alexandre Atlani (NYSE Euronext) pour nous en parler.
JULIE RICHARD-ESTEVES ALEXANDRE ATLANI
Julie Richard-Esteves (BNP Paribas) Alexandre Atlani (NYSE Euronext)

 

Julie, les Produits de Bourse cotent-ils en continu ?

 

La plupart des Warrants, Turbos et Certificats cotent en continu de 8h00 à 18h30 et pour les autres de 9h05 à 17h30*, sur différentes plateformes de négociation dont NYSE Euronext Paris. BNP Paribas permet aux investisseurs, dans le respect du contrat de liquidité signé avec NYSE Euronext, d'acheter ou de vendre des Produits de Bourse à tout moment durant leur période de cotation(1). La liquidité du marché est assurée par BNP Paribas qui s'engage à fournir une fourchette de prix Achat/Vente en continu(2) pendant les horaires d'ouverture du marché.

  

 

Alexandre, comment s'organise un carnet d'ordres ?

 

Contrairement aux actions, le prix des Produits de Bourse ne dépend pas de l'offre et de la demande. Il est calculé en fonction de différents paramètres, dont, bien sûr, celui du sous-jacent (l'actif de référence auquel un Produit de Bourse est indexé).

Il existe néanmoins un carnet d'ordres pour chaque Produit de Bourse et les marchés NYSE Euronext sont organisés sur la base de carnets d'ordres ouverts. Ce modèle de marché transparent permet à quiconque d'observer le prix de chaque produit car les ordres en carnet, y compris ceux de l'émetteur, sont visibles par tous (à l'exception d'un type d'ordre particulier, l'ordre Stop-on-Quote, qui sera abordé plus tard).

Le carnet d'ordres joue un rôle le essentiel sur un marché financier puisque c'est là que vont se rencontrer les ordres d'achat et les ordres de vente. Le carnet d'ordres est un registre des intentions d'achat et de vente des investisseurs. Il traduit donc un sentiment de marché sur une valeur particulière.

 

 

Le tableau ci-dessus représente un carnet d'ordres classique d un Produit de Bourse. Les ordres d'achat sont affichés dans la moitié gauche, les ordres de vente dans la moitié droite. L'émetteur est en général facilement reconnaissable car c'est dans la plupart des cas lui qui affiche les quantités les plus importantes. Ainsi, dans cet exemple, l'émetteur est placé en carnet à l'achat pour 50 000 titres à 0,52€ et à la vente pour 50 000 titres à 0,54.

 

On observe également dans ce carnet d'ordres qu'un investisseur A est placé à l'achat pour 3 500 titres au prix de 0,53€. À cet instant, cet investisseur est prioritaire face à l'émetteur car c'est lui qui offre le prix d'achat le plus élevé (0,53). Ainsi, en imaginant qu'un autre investisseur B transmette à cet instant un ordre de vente pour 5 000 titres au prix du marché ou à cours limité 0,52€, l'investisseur B vendra tout d'abord 3 500 de ses titres à l'investisseur A placé à 0,53 puis les 1 500 titres restant à l'émetteur à 0,52. On notera au passage qu'en négociant ensemble à l'intérieur de la fourchette de l'émetteur, les investisseurs A et B ont tous les deux négocié à un prix plus intéressant que ceux offerts par l'émetteur. En effet, l'investisseur A a acheté ses 3 500 titres à 0,53 au lieu de 0,54 (prix de vente de l'émetteur) et l'investisseur B a vendu 3 500 de ses titres à 0,53€ au lieu de 0,52€ (prix d'achat de l'émetteur). Les investisseurs A et B ont tous deux bénéficié chacun d'une amélioration de prix de 35€ (0,01€ x 3 500 titres).

 

 

Alexandre, quels sont les différents types d'ordres disponibles pour acquérir un Produits de Bourse ?

 

Il en existe trois principaux : l'ordre au marché, l'ordre à cours limité et l'ordre Stop-on-Quote. Chacun de ces ordres a ses avantages et ses inconvénients.

 

 

Alexandre, comment fonctionne un ordre au marché ?

 

L'ordre au marché est le plus simple. Pour transmettre un ordre au marché, les seules informations requises sont :

  • l'identifiant de la valeur sur laquelle on souhaite négocier (le code ISIN ou le code mnémonique),
  • le sens de la transaction (à l'achat ou à la vente)
  • et la quantité à négocier. On pourra de manière optionnelle préciser une date de validité de l'ordre (jusqu'à un an sur NYSE Euronext).

L'ordre au marché est prioritaire par rapport à tous les autres types d'ordre et permet une exécution immédiate si le marché est ouvert et si les quantités en carnet sont suffisantes. En revanche, l'ordre au marché ne permet pas de maitriser le cours d'exécution puisqu'aucune limite de prix n'est précisée.

 

 

Julie, les ordres au marché conviennent ils aux Produits de Bourse ?

 

Il existe plusieurs Produits de Bourse qui ont un profil de risque bien différent. Les Warrants et les Turbos sont des Produits de Levier destinés aux investisseurs avertis car ils permettent de prendre position à la hausse ou à la baisse sur différents sous-jacents (indices, actions, matières premières ou devises) en offrant un effet de levier modéré à très élevé. L'effet de levier permet de démultiplier la performance du sous-jacent à la hausse comme à la baisse.

Ces produits à levier s'adressent aux investisseurs avertis ayant une conviction directionnelle forte sur un sous-jacent et souhaitant dynamiser la performance de leur portefeuille à court ou moyen terme. Ils peuvent évoluer très rapidement et il n'est donc pas judicieux d'utiliser des ordres au marché pour les acquérir.

Les Produits de Rendement s'adressent, quant à eux, aux investisseurs qui recherchent une alternative à l'investissement direct en actions, sur indices ou matières premières. Leur évolution étant moins rapide, les ordres au marché peuvent donc être plus adaptés à ce type de produits.

 

 

Alexandre, qu'est-ce qu'un ordre à cours limité ?

 

Pour transmettre un ordre à cours limité, il est nécessaire de renseigner les mêmes informations que pour un ordre au marché mais il faudra préciser en plus un cours limite d'exécution. Ce cours limite d'exécution est le prix minimal auquel l'investisseur est prêt à vendre ou le prix maximal auquel il est prêt à acheter.

Par rapport à l'ordre au marché, l'ordre à cours limité offre l'avantage de maîtriser le cours d'exécution mais avec le risque de non-exécution si le cours limite n'est pas atteint. De plus, l'ordre à cours limité n'est pas prioritaire face à l'ordre au marché, mais il permet en revanche de laisser en carnet un ordre qui pourra être exécuté en fonction de l'évolution future des cours. Il est ainsi possible de programmer un ordre de vente qui se déclenchera lorsque le cours aura augmenté jusqu'à un certain niveau, ou inversement un ordre d'achat qui sera déclenché lorsque le cours aura atteint un certain prix à la baisse.

 

 

Julie, les ordres à cours limité peuvent-ils être utilisés par les investisseurs en Produits de Bourse ?

 

Ils peuvent l'être pour acquérir les Produits de Rendement comme les Certificats Bonus, Bonus Cappés et Bonus Cappés Last Minute ou les Certificats 100%. Ces produits permettent d'investir sur une large gamme d'actions françaises et étrangères ainsi que sur des indices (CAC40 , Dax , Euro Stoxx 50 ) avec un horizon d'investissement moyen ou long terme.

Cet ordre permet de fixer un objectif de cours en fonction de l'évolution attendue du marché. En revanche et contrairement à un ordre au marché, une exécution partielle est possible si la quantité disponible est insuffisante au cours demandé.

 

 

Alexandre, quel type d'ordre convient pour acheter des Turbos, des Warrants ?

 

L'ordre Stop-on-Quote est une évolution de l'ordre Stop-Loss classique et a pu être développé par NYSE Euronext lorsque l'actuel modèle de marché des Produits de Bourse a été lancé en février 2010. Ce type d'ordre n'existe d'ailleurs que sur ces instruments. Sur les actions par exemple, il faut utiliser l'ordre Stop-Loss classique.

L'ordre Stop-Loss offre la possibilité aux investisseurs de saisir un niveau de prix à partir duquel ils souhaitaient couper leur position dans le cas d'un ordre de vente ou ouvrir une nouvelle position dans le cas de l'ordre d'achat. Mais ce type d'ordre n'est adapté qu'aux valeurs très liquides. En effet, un ordre Stop-Loss ne se déclenche que si une transaction au niveau du cours Stop-Loss ou en dessous (dans le cas d'une vente) ou au-dessus (dans le cas d'un achat) est enregistrée. Or, sur les quelques 26 000 Produits de Bourse actuellement disponibles sur NYSE Euronext, la très grande majorité ne sont pas ou peu négociés chaque jour. Ainsi, attendre une hypothétique transaction sur un produit peu négocié afin d'activer un Stop-Loss est une mauvaise stratégie.

NYSE Euronext a donc créé pour les Produits de Bourse l'ordre Stop-on-Quote qui fonctionne sur le même principe que l'ordre Stop-Loss, mais qui est activé par la fourchette de cotation de l'émetteur et non pas par une transaction. Cet ordre est donc tout à fait adapté à tous les Produits de Bourse, y compris ceux sur lesquels il n y a pas d'échanges réguliers.

Malgré l'intérêt certain de ce type d'ordre pour les Produits de Bourse, tous les courtiers en ligne ne le proposent pas à leurs clients. Il est donc important que chaque investisseur vérifie que son intermédiaire financier lui offre bien l'accès à cet outil de gestion de portefeuille. Attention, chez certains courtiers, l'ordre Stop-on-Quote est toujours appelé par abus de langage « Ordre à Seuil de Déclenchement » ou « ordre Stop-Loss ».

 


Julie, concrètement comment fonctionne un ordre Stop-on Quote ?

  • Un ordre d'achat Stop-on-Quote doit avoir un prix de déclenchement supérieur au prix de vente de l'émetteur au moment de la saisie. Il sera déclenché lorsque le prix de vente de l'émetteur deviendra supérieur ou égal au prix de déclenchement de l'ordre Stop-on-Quote acheteur.
  • Un ordre de vente Stop-on-Quote doit avoir un prix de déclenchement inférieur au prix d'achat de l'émetteur au moment de la saisie. Il sera déclenché lorsque le prix d'achat de l'émetteur deviendra inférieur ou égal au prix de déclenchement de l'ordre Stop-on-Quote vendeur.

 

Carnet d'ordre 1

 

Ci-dessus, le carnet d'ordres initial. L'émetteur achète à 10€ et vend à 11€ pour une quantité de 20 000 titres.

 

Carnet d'ordre 2

L'investisseur C place un ordre Stop-on-Quote qui n'est pas visible ni par l'émetteur ni par les autres investisseurs. Il souhaite acheter 20000 warrants à 14€, uniquement si le prix de l'ordre de vente de l'émetteur atteint 13€.

*L'ordre Stop-on-Quote est placé dans le carnet d'ordres mais est invisible pour les autres investisseurs (émetteur inclus) jusqu'à ce que le prix de 13€ soit atteint par l'ordre de vente de l'émetteur.

 

Carnet d'ordre 3

Dans le carnet d'ordres 3, on peut voir que la fourchette de l'émetteur a été ajustée à la hausse en fonction des mouvements du cours du sous-jacent.

L'émetteur achète à 12€ et vend à 13€.

L'ordre Stop-on-Quote saisi par l'investisseur C est par conséquent déclenché.

Ainsi, l'émetteur et les autres investisseurs peuvent identifier l'ordre limite résultant du Stop-on-Quote par l'investisseur C : il souhaite acheter 20 000 titres à 14€.

 

 

Julie, quels sont les avantages de l'ordre Stop-on-Quote ?

 

Afin de gérer vos positions plus efficacement, et de ne pas être obligé de rester en permanence derrière votre écran pour surveiller le marché, nous recommandons d'utiliser les ordres Stop-on-Quote pour négocier les Produits de Bourse.

  • Vous pourrez ainsi protéger votre portefeuille d'une forte baisse ou cristalliser les plus-values sur des Warrants ou Certificats, sans être dépendant des volumes générés sur les produits en question.
  • Un ordre de vente « Stop-on-Quote » permet de limiter les pertes au cas où le marché connaîtrait un mouvement défavorable ou anormalement prononcé.

 

Exemple

 


 

(1) les Warrants, les Turbos et les Certificats sur actions américaines, sur indices, sur matières premières et sur devises cotent de 8h00 à 18h30. Les Warrants, les Turbos et les Certificats sur actions non américaines ainsi que les Certificats 100 % cotent de 9h05 à 17h30.

(2) Dans les conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur lexique boursier presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie