Chronique cinéma: Films de septembre
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Chronique Cinéma de Valérie BOAS
Chronique cinéma : Films de septembre
Vous aussi, à l'approche de la rentrée, vous ressentez ce léger vague à l'âme, cette nostalgie inexplicable, ce cafard diffus mais tenace? Qu'à cela ne tienne. Des remèdes existent. Rien de tel qu'un -ou quatre- film(s) pour se remettre en selle et attaquer le mois de septembre en pleine forme. Partons à la découverte des bonnes surprises de cette fin d'été, nées des deux côtés de l'Atlantique.

Made in the USA...


Rendons à César ce qui appartient à César. Si le mot 'genre' s'utilise en français dans le texte dans la langue de Shakespeare, les Américains ont inventé des étiquettes incontournables et intraduisibles pour parler des films, notamment les comédies. Et ce n'est pas par hasard s'ils excellent dans le registre du ´feel good movie' ('film porteur de bien-être'). Un bon exemple que les fans de cinéma indépendant américain ne voudront pas manquer, s'intitule « Le Rôle de ma vie » (traduction un peu bizarre de « Wish I was here ») de Zach Braff. Ce ´coming of age movie' (film décrivant le passage à l'âge adulte) met en scène un quadragénaire, père de famille et pourtant adolescent attardé, confronté à de multiples difficultés financières et familiales, qui contre toute attente va puiser en lui-même les ressources pour les résoudre et du même coup, devenir adulte. Plein de fantaisie et d'humour, il faut vite voir ce film sorti le 13 août dernier, tourné à Los Angeles en quelques semaines, qui fait sourire tout en présentant un visage original de l'Amérique d'aujourd'hui.

Un autre  pilier de la comédie à l'américaine, c'est la 'rom com' ou comédie romantique. On pourra voir dès le 2 septembre un spécimen amusant et original de cette catégorie avec « Obvious Child » de Gillian Robespierre. On y découvre Donna Stern, une comique de Brooklyn. En quelques jours, elle perd son boulot, son fiancé la quitte et elle se retrouve enceinte à la suite d'une nuit d'amour bien arrosée avec un parfait inconnu. Évidemment, écrit comme ça, ça n'a pas l'air follement drôle et pourtant ça l'est tant le film dégage une énergie communicative et décomplexée, teinté d'une pointe de féminisme qui revisite le genre.

... Ou Made in France


Si vous préférez rester fidèles au cinéma français, cependant, vous ne serez pas en reste. Deux films au ton décalé et tendre vous tendent les bras. « Les Combattants » de Thomas Caillet, sorti le 20 août est toujours en salle porté par un bon buzz. Inclassable, plein de dérision mais très doux et sans aucune aigreur, cette comédie itinérante entraîne le spectateur dans la très improbable histoire d'amour entre Madeleine, une jeune fille de bonne famille qui rêve de s'engager dans l'armée et Arnaud, un doux rêveur qui peine à trouver sa voie dans l'inconfort rassurant de l'ébénisterie familiale. Le film a un ton original et une bande-son épatante: à découvrir.

Quant à « Party Girl », le film de trois jeunes cinéastes français sur la mère de l'un d'entre eux, malgré son titre anglais, il porte haut et fort la bannière d'un cinéma français qui assume son originalité et son indépendance. Portrait d'une femme libre, déconcertante de naturel, « Party Girl » n'est pas vraiment une comédie mais plutôt une ode à la vie. Comment dans ce milieu glauque des boîtes de nuit dans l'Est de la France a pu naître un film délicat, frais et léger et encore gorgé de lumière comme l'air du mois de septembre, c'est un mystère. Un de ces petits miracles qui nous donnera la force, cette année encore, de surmonter le blues de la rentrée.
 

 

N'hésitez pas à visionner la bande annonce de ces films en cliquant sur les images

 

Le Rôle de ma vie (Wish I was here)
de Zach Braff,
en salles depuis le 13 août
Obvious Child
de Gillian Robespierre,
en salles à partir du 2 septembre
affiche
affiche
Bande-annonce
 Bande-annonce
 

Les Combattants

de Thomas Caillet,

sorti le 20 août

 

Party Girl
de Marie Amachoukeli, Claire Burger, Samuel Theis
sorti le 27 août
 AFFICHE affiche
Bande-annonce
 

 

 
 Valerie Boas est une professionnelle de la finance et une blogueuse cinéma. Retrouvez ses chroniques d'actualité sur son blog : http://theboboblog.wordpress.com

 

 

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACPR ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités BANQUE DE FRANCE CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie