La lettre des placements - édito de juillet 2014
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
L'édito de Roland Laskine: La Bourse attend les résultats avec anxiété
La lettre des placements - édito de juillet 2014
La jolie petite musique des hausses quotidiennes ne se fait plus entendre. Les indices sont nettement repartis à la baisse en Europe ainsi qu’aux États-Unis. Les quelques statistiques décevantes publiées ces derniers jours sur la faiblesse de la reprise en Europe ont certes refroidi le marché, mais c’est surtout l’incertitude quant à l’évolution des résultats qui incite les investisseurs à prendre des bénéfices.
C'est dans ce contexte de retour de la volatilité que nous réalisons notre « récap » trimestrielle des conseils. Nous restons confiants dans la capacité des entreprises de notre sélection à traverser cette période de turbulences. En bonne gestion, nous recommandons malgré tout de prendre des bénéfices ou de vendre sur quatre valeurs. Et de renforcer les positons sur neuf autres. 
 
D ans un tout autre registre, nous ne pouvions pas passer sous silence l'énorme scandale boursier de Let's Gowex. L'histoire de cette start-up espagnole, qui propose aux municipalités d'installer dans leurs rues un accès gratuit au réseau WiFi financé par la publicité, a commencé comme un conte de fée. Ce groupe a été introduit en Bourse mi-2010 à Madrid puis à Paris en promettant d'exporter son modèle dans le monde entier. Plusieurs contrats ont en effet été signés aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Chine et en France.
 
Le chiffre d'affaires annoncé a atteint 182,6M€ en 2013 et la valeur de l'entreprise a dépassé les 2Mds€ au printemps. Une étude poussée des comptes par un analyste indépendant a conclu que Gowex est une énorme escroquerie et a révélé que les dirigeants ont confondu le chiffre d'affaires réalisé avec leurs projections comprenant les contrats publicitaires. En réalité, les recettes n'ont jamais dépassé 200 000€ par ville pour seulement quelques dizaines d'engagements. Reconnaissant les faits, la société s'est placée sous la protection de la loi espagnole des faillites et la cotation du titre est maintenant suspendue. On sait aujourd'hui que Gowex ne vaut plus rien !
 
Ce type d'affaire n'a rien d'une déroute boursière classique due à la spéculation ou à des prévisions non tenues. Nous sommes ici dans l'escroquerie pure et simple, contre laquelle il est difficile de lutter, en Bourse ou ailleurs. 
 
  Roland Laskine , Directeur de la rédaction
 
Achevé de rédiger le 9 juillet 2014
  
LA LETTRE DES PLACEMENTS


 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACPR ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités BANQUE DE FRANCE CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie