Chronique Cinéma de mars 2014
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Chronique Cinéma de Valérie BOAS
Films de Mars : Que le printemps commence !
Le printemps du cinéma s’achève, mais le vrai printemps commence. Avec les premiers rayons du soleil, le temps est peut-être venu de goûter à un cinéma nouveau.

Her

 

Premier film à voir, sur les écrans depuis le 19 mars : Her, de Spike Jonze. L'ex de Sofia Coppola se projette dans le Los Angeles de 2025. Son héros, Theodore Twombly, se remet difficilement d'une rupture difficile. Seul et vaguement déprimé, il fait l'acquisition d'un système d'exploitation intelligent pour son ordinateur. Un logiciel à commande vocale qui apprend de ses expériences, ressent des émotions, ose l'intuition… Bref un système presque humain, doté d'une voix si sexy que Theodore ne tarde pas à en tomber amoureux. Jusqu'à quel point peut-on éprouver des sentiments pour une personne virtuelle ? C'est la question que pose avec une grande finesse cette comédie romantique délicate et intelligente,  qui extrapole avec habileté notre relations aux réseaux sociaux, aux jeux vidéos et à la technologie, tout en pointant notre recherche du confort matériel et psychologique.  Finement interprétée par Joaquin Phoenix, Amy Adams et Scarlett Johansson, le film vaut aussi pour sa photographie futuriste, en grande partie réalisée à Shanghai.

 

 AFFICHE HER

 

Bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=XK5XEPl9_CM

 


The Canyons

 

Tant de fraîcheur contraste avec « The Canyons » de Paul Schrader . Et pourtant, voilà là aussi un film intéressant. Paul Schrader n'est pas exactement un débutant. Son nom est attaché comme scénariste, à des monuments mythiques du cinéma américain (Taxi Driver, Raging Bull, American Gigolo). Lorsqu'il s'associe au sulfureux écrivain Bret Easton Ellis (Les lois de l'attraction, American Psycho) pour un projet un peu olé-olé, ils sont persuadés de mettre les studios dans leur poche. Manque de chance : depuis  dix, les gens de marketing font la loi à Hollywood et les deux lascars ne lèvent pas un sou. Qu'à cela ne tienne, ils vont monter un film tous seuls, mettant bout à bout des dons, des financements participatifs (Kickstarter) et des bonnes volontés diverses. Ils alignent un casting improbable, alliant Lindsay Lohan, ex-icône Disney que ses frasques et addictions ont rendue inassurable, James Deen, un transfuge du cinéma X et Gus van Sant, réalisateur ami et surtout disponible au moment du tournage. Ils ficellent une scénario plutôt efficace, un riche bobo héberge une actrice ratée chez lui et en devient jaloux jusqu'à la folie. Le résultat ? Un produit inclassable, série B en forme d'éloge funèbre au cinéma de genre, à la fois maladroit et fascinant. En tous cas, un film qui échappe frontalement aux tentatives de formatage, et ça aussi, c'est rafraîchissant.

 

AFFICHE THE CANYONS

 

Bande-annonce :  http://www.youtube.com/watch?v=b5uTtNLUmCA

 


Les Bruits de Recife

 

Et puis, toujours en salles et profondément inclassable, si vous réussissez à voir dans une salle proche de vous « les Bruits de Recife », n'hésitez pas à pousser la porte. Avec cette chronique sur la classe moyenne qui se disloque dans un quartier au bord de l'océan Kleber Mendonça Filho signe un film magnétique et puissant, avec un travail sur le son remarquable. A ne pas manquer pour tous ceux qui ont soif de recherche formelle et d'horizons sans cesse repoussés.

 

 

AFFICHE LES BRUITS DE RECIFE

 

Bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=rRTvmMcCWqo

 


La Cour de Babel

 

On ajoutera enfin un film français à cette liste : la Cour de Babel, de Julie Bertuccelli. La jeune cinéaste a planté sa caméra dans une classe d'accueil d'un collège du 10ème arrondissement de Paris,  où des adolescents venus de Lybie, du Sénégal, d'Ukraine ou du Chili apprennent le français et se familiarisent avec la culture et le système scolaire hexagonal avant de prendre –peut-être- un nouveau départ. Le film porte un regard tendre sur la relation entre enseignants et élèves et met en lumière le travail patient et  modeste d'une institution au cœur des valeurs républicaines. On sort de ce film avec un nouveau regard sur l'école et des envies de renaissance. Bref, c'est le printemps et profitons-en !

 

 AFFICHE LA COUR DE BABEL

  

Bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=u_XCFk2mSOU

 

  

 

N'hésitez pas à visionner la bande annonce de ces films en cliquant sur les images 

 

  

 Valerie Boas est une professionnelle de la finance et une blogueuse cinéma. Retrouvez ses chroniques d'actualité sur son blog : http://theboboblog.wordpress.com

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACPR ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités BANQUE DE FRANCE CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE Grands Prix HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 NON COTE OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie