La lettre des placements - édito de janvier 2014
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
L'édito de Roland Laskine : 2014, l'année des valeurs moyennes ?
La lettre des placements - édito de janvier 2014
Si 2014 a démarré en douceur pour le CAC 40 qui progresse de moins de 1% depuis le début de l’année, il n’en est pas de même pour la plupart des « small caps » apparemment bien décidées à croquer la vie à pleines dents : + 3,1% pour l’indice Mid & Small 190 et + 7,5% pour le Small 90 . La situation est claire : plus les actions sont petites, plus elles montent !

 

Cet engouement pour les valeurs moyennes ne date pas d'hier, puisque qu'elles surperforment les « grandes » depuis une bonne dizaine d'années. Les entreprises intermédiaires et de petite taille se sont souvent développées sur des marchés de spécialités dans lesquelles elles excellent, et leurs dirigeants ont les yeux rivés sur le carnet de commandes et le compte de résultats. Elles peuvent difficilement se permettre de décevoir sous peine de subir les foudres du marché. La chute de Bigben Interactive en est le meilleur exemple !
 
L'arrivée imminente du PEA-PME n'est pas étrangère non plus à l'accélération de la hausse. Les décrets d'application ne sont pas encore publiés, mais le compartiment des « small caps » bénéficie déjà d'un effet d'aubaine. Les gérants de fonds spécialisés dans ce secteur préfèrent sortir des portefeuilles les valeurs les plus grosses pour en faire entrer de plus petites, qui sont aujourd'hui les plus recherchées. Comme sur ces titres, le marché est très étroit, les cours ne peuvent que progresser.
 
Vous en profitez directement, puisque de nombreuses valeurs que nous avons recommandées à l'achat affichent de belles performances : 30,6 % pour Axway Software depuis le 1er janvier, 16,9 % pour Vétoquinol, 16 % pour Medica, 15,3 % pour Bastide(page 4), 9,3 % pour Neopost ou encore 7,3 % pour Ipsos. Nous avons,  dans La Lettre précédente, fait prendre des bénéfices sur Groupe Open avec 36,8 % de plus-values à la clé. Cette semaine nous conseillons de vendre Orège avec 30 % de profit à la suite d'une OPA.
 
L'arrivée du PEA-PME nous incite à mettre un accent particulier sur les petites capitalisations. L'objectif est de vous aider à démarrer votre futur ­­PEA-PME, en sélectionnant des valeurs disposant d'un projet ambitieux avec de réelles perspectives de croissance, mais aussi d'un bilan solide et d'une direction capable de développer l'affaire dans les années à venir.

 

 

 

 Roland Laskine  - Directeur de la Rédaction

 

 

Achevé de rédigé en janvier 2014

 

LA LETTRE DES PLACEMENTS


 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACPR ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités BANQUE DE FRANCE CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie