Chronique Cinéma de janvier 2014
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Chronique Cinéma de de Valérie BOAS
Films de janvier : loup, y es-tu ?
Les cinéphiles qui lisent ces lignes sont aussi des hommes et des femmes d’argent. C’est pourquoi ils ont dû être tentés, depuis la fin décembre, d’aller voir "Le Loup de Wall Street" de Martin Scorsese. Et beaucoup ont dû succomber à la tentation puisque le film caracole en tête du box-office français. Alors, la question est posée, ce film phénomène mérite-t-il son succès ? Ceux qui ne l’ont pas encore vu devraient-il réparer cet oubli et se précipiter dans les salles ?

Pour moi la réponse est non. Certes, beaucoup de bonnes fées se sont penchées sur le film de Scorsese : un metteur en scène virtuose, un acteur qui trouve un rôle à sa mesure, un thème - la finance dans les années 80 à travers la vie d'un golden boy cédant à toutes les outrances. Et le film est tonitruant et visuellement impressionnant. Mais le problème, c'est qu'il  tombe exactement dans les travers qu'il dénonce : les excès le rendent laid et vain. A force de gaver le spectateur de femmes nues, de voitures de luxe, de drogue et d'excès en tous genres, Martin Scorsese finit par nous perdre en route et par nous laisser l'impression bizarre qu'il règle ses propres comptes avec l'argent, le succès et ses propres démons. Bref, il y a un loup dans le loup de wall street et vous pouvez aisément attendre quelques mois avant de vous louer tranquillement l film en VOD un soir de désoeuvrement.

 

Ce qu'il serait vraiment dommage de laisser passer, ce mois-ci, c'est bien sûr l'excellent Philomena, petit bijou d'humour anglais, comédie pleine de verve et de rythme, mettant en scène un journaliste cynique, momentanément sur la touche (Steve Coogan) et une vieille dame pieuse et un peu près de ses sous (Judi Dench). Lancé sur les traces de l'enfant qu'elle a eu, adolescente et que des religieuses irlandaises l'ont obligée à abandonner, cet improbable tandem vous fera rire, pleurer et parfois même les deux à la fois,

 

Et toujours sur la thématique de la transmission, le film roumain 'Mère et Fils'. devrait intéresser les hommes et les femmes d'argent que vous êtes. Avec pour toile de fond la Roumanie contemporaine et sa classe privilégiée, héritière des dernières années communistes, le film se concentre sur Cornelia, une sexagénaire bijoutée et autoritaire, qui peine à conquérir l'affection de son fils unique. Lorsque celui-ci se trouve impliqué dans un grave accident de voiture, Cornelia saisit l'occasion de se rapprocher de lui. Minimaliste, parfois grinçant jusqu'à en être gênant, le film réussit à rendre attachante une femme hautement méprisable et désagréable en faisant tomber ses défenses au gré d'un scénario tortueux, baignant dans un clair-obscur équivoque à souhait. Et puis, toujours sur ce thème "Tel Père, tel Fils", du réalisateur japonais Kore-eda revisite avec talent le thème des enfants échangés à la naissance (bien connu en France depuis « La vie est un long fleuve tranquille »). Loin de la comédie, Kore-eda nous entraîne subtilement sur le chemin du questionnement existentiel, à travers les yeux d'un père exigeant, épris de beauté formelle et de goût de la réussite matérielle, qui voir son univers s'écrouler lorsqu'il découvre que son enfant biologique a grandi dans un milieu moins favorisé que le sien.

 

 

Tous ces films, vous emmèneront très loin de Wall Street et de ses turpitudes. Ils séduiront votre esprit et puis surtout ils resteront avec vous pour longtemps. Avec eux, en un mot, il n'y a pas de loup.

  

 

N'hésitez pas à visionner la bande annonce de ces films en cliquant sur l'image  

 

Le loup de Wall Street

de Martin Scorsese, Etats-Unis 2013,

2h59

En salles depuis le 25/12/2013.

Tel Père, Tel Fils

  de Hirokazu Koreeda, Japon 2013,

2h10

 En salle depuis le 25/12/2013

Mère et Fils

de Calin Peter Netzer, Roumanie 2014,

1h52

En salles depuis le 15/01/2014

affiche
affiche
AFFICHE
Bande-annonce
 Bande-annonce
Bande-annonce
 
Philomena

  de Stephen Frears, Grande Bretagne 2014,

1h38

 En salle depuis le 08/01/2014
 
  affiche  
 
Bande-annonce
 

 

 

 Valerie Boas est une professionnelle de la finance et une blogueuse cinéma. Retrouvez ses chroniques d'actualité sur son blog : http://theboboblog.wordpress.com

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie