Taxation du PEA : vous êtes indignés !
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Presse - Investir
Taxation du PEA : vous êtes indignés !
Rémi Le Bailly, rédacteur en chef Investir-Le Journal des Finances - 02/10/2013 - Le gouvernement veut taxer à 15,5% les plus-values et dividendes des PEA. Vous êtes très nombreux à réagir sur notre site, jugeant cette décision scandaleuse. Continuez à nous faire part de vos commentaires et à répondre à notre sondage.

Vous êtes très nombreux à réagir sur notre site à l'article que nous avons écrit sur la décision prise par le gouvernement de taxer à 15,5% les PEA, quelle que soit la date de leur ouverture.

 

Votre jugement est sans appel. Sur les 6.700 réponses à notre sondage sur le sujet, vous considérez à 85% qu'il s'agit d'une décision scandaleuse, 10% seulement l'estimant exagérée. Bien sûr, une décision fiscale n'est jamais accueillie favorablement, mais l'ampleur de votre vote (il s'agit d'une participation record aux sondages que nous organisons) et le nombre de commentaires traduisent le « ras-le-bol fiscal » des épargnants, qui jugent inadmissible que l'on change ainsi les règles en cours de route. Vous êtes « les indignés » de la Bourse.

 

« L'Etat est incapable de respecter sa parole : il vante les mérites d'une épargne pour sa fiscalité réduite et 11 ans plus tard, il change la règle de calcul rétroactivement. Sur un PEA plein, je passe de 4,5% calculé par ma banque (son logiciel marche !) à 15,5% pour boucher le trou sans fond de la Sécu » explique par exemple Doggy,

 

L'une d'entre vous a également commenté l'éditorial publié dans le dernier numéro de l'hebdomadaire et toujours en ligne sur le site : « Pour ma part, ma décision est prise : pas question de souscrire au PEA-PME et je décide la fermeture de mon PEA existant ainsi que la vente de mon portefeuille-titres sur mon compte-courant (investissements sur les deux comptes exclusivement composés d'actions françaises). Le même sort sera réservé à mon PEE, livret A, LDD, j'en reviendrai au bon temps de la thésaurisation », explique Lucille. « Appelez cette manœuvre comme vous voulez, mais ce qui est réalisé là, c'est dépouiller, déposséder, voler le contribuable » ajoute Advisor.

 

 

Pour lire la suite, cliquez ici : http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/analyses-opinions/taxation-du-pea-vous-etes-indignes-917352.php

 

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACPR ACTIONS AMF ANALYSE ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités BANQUE DE FRANCE CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA ETF EUROPE FCP FFCI FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE Grands Prix HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Innovation Magazine Ministre des Finances NEXT20 NON COTE OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Presse* Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels actionnaires individuels* analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite reunions sociétés cotées we économie