Sondage : les actionnaires individuels boudent plus que jamais la Bourse
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Presse - Les Echos
Sondage : les actionnaires individuels boudent plus que jamais la Bourse
Laurence Boisseau | 08/01 | 07:00 Selon l'Edition du 17ème baromètre TNS Sofres pour La Banque Postale et « Les Echos », les produits boursiers sont encore perçus comme particulièrement risqués.

Les actionnaires individuels se font de plus en plus rares. Ils ne représentent plus que 8,3 % des Français de 15 ans et plus. En juin, ce ratio était un peu plus élevé à 8,5 % (1). Depuis décembre 2008, la Bourse a perdu 2,4 millions d'investisseurs. L'exode des particuliers est continu et régulier mais s'accélère depuis 2010. En règle générale, l'intérêt pour la Bourse reste faible. Selon le 17 e Baromètre TNS Sofres réalisé pour La Banque Postale et « Les Echos », seulement 25 % des interrogés reconnaissent que le sujet les interpelle. Quant à leur appétit pour y investir, il est encore plus faible et au point bas depuis un an.

Une frilosité partagée

Toujours selon cette étude, seulement 5 % des Français se disent incités à acheter des actions, au vu de l'évolution de la Bourse. Et, malgré les valorisations extrêmement basses, à peine 1 sondé sur 10 estime qu'il s'agit plutôt d'un « bon moment » pour placer une partie de son épargne en Bourse (contre 16 % il y a un an et demi). Pis, cette frilosité est partagée par les actionnaires réputés plus avertis : 25 % jugent le moment opportun pour investir, un chiffre constant sur un an. Cette proportion est une des plus faibles depuis huit ans ! Par comparaison, au plus haut, à l'automne 2009, ils étaient 52 % à vouloir miser sur les marchés.

Les produits boursiers continuent d'être perçus comme particulièrement risqués : les actions sont considérées ainsi par 9 sondés sur 10 (91 %). Voire « très risqués » pour 56 %, contre 60 % il y a un an et 33 % en juin 2007. L'opinion à l'égard des obligations a également évolué du fait de la crise de la dette : 78 % les jugent « risquées », alors qu'ils n'étaient que 63 % il y a cinq ans.

Cette désaffection pour la Bourse s'explique par des difficultés à épargner en général. Préoccupés par l'évolution du taux de chômage et par l'emploi, ainsi que par l'évolution de leur pouvoir d'achat, les Français éprouvent fortement la nécessité d'épargner mais trouvent aussi cela difficile. Depuis 2010, le nombre d'épargnants ne cesse de baisser. En novembre 2012, ils ne sont plus que 50 % à avoir épargné au cours des six derniers mois, contre 56 % en avril 2012 et 60 % en mars 2010. Pis, au global, les Français effectuant des retraits sont plus nombreux que les épargnants. Un écart qui se creuse. Il était de 4 points de base en avril, il est de 7 en novembre. En mars 2010, il y avait un peu plus d'épargne que de retraits.

Le Livret A privilégié

Le Livret A reste le produit privilégié : un Français sur trois a épargné au cours des six derniers mois sur son Livret A. La hausse du plafond du Livret A a été un élément incitatif. Depuis le 1 er octobre, 41 % des détenteurs ont fait des versements sur leur livret, et 1 sur 10 en lien direct avec cette mesure. Par ailleurs, l'assurance-vie, comme placement long terme, tient également une place importante en volume. Un tiers des Français ont choisi ce produit. C'est aussi le produit privilégié pour préparer sa retraite. Sur les 34 % de Français qui mettent de l'argent de côté pour leurs vieux jours - une proportion relativement stable depuis 2010 -, ils sont 60 % à le faire via l'assurance-vie. Seulement 16 % choisissent des placements boursiers (actions, sicav, FCP ou PEA).

(1) Etude SoFia. Extrapolation sur la base de la population française de 15 ans et plus.
 

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACTIONS AMF ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie