Les Clubs et les produits de Bourse certificats bonus
Créer votre espace | Mot de passe oublié ? Se connecter
 
Presse - Magazine Expert BNPP
Les Clubs et les produits de Bourse
Les Clubs d'investissement connaissent bien et utilisent les produits de Bourse. David SEURE, un président de club témoigne.
 

 Un produit de rendement ou de levier vous donne plus d'opportunité qu'un achat en direct

David Seure est président du club d'investissement Eurocap Finance en Champagne, près de Troyes. Il est également coordinateur bénévole à la F21C dans l'Aube. Il nous livre son expérience de l'utilisation des Produits de Bourse dans les clubs.

 
 

Utilisez-vous Les Produits de Bourse au sein de votre club?

Nous utilisons les supports actions classiques, c'est-à-dire surtout de grandes capitalisations du CAC 40·, des valeurs de père de famille et des valeurs de rendement. Mais on ne peut pas acheter du CAC 40· à longueur d'années· il faut diversifier son portefeuille, aller chercher d'autres supports et tester des produits dérivés.

Nous avons souvent recours à la gestion indicielle. En 2011, alors que l'Or était très en vue, plutôt que d'acheter des mines, nous nous sommes penchés sur La gestion indicielle avec des Trackers. Cela a été une bonne opération : nous avons acheté en février et pris nos bénéfices en novembre. Il faut savoir se retirer pour réinvestir. Nous ne nous sommes pas repenchés sur ce métal précieux lors de nos dernières réunions mensuelles.

 

Utilisez vous du levier?

Nous n'utilisons pas de produits avec un fort levier dans notre club, car certains membres ont une forte aversion au risque, les décisions se prenant par un vote. En revanche, nous utilisons des Certificats: cela constitue un palier supérieur par rapport aux Trackers. Nous utilisons souvent des Certificats pour jouer la hausse d'un titre sous-jacent. Bien sûr, toutes les opérations ne sont pas

gagnantes ...

 

Dernièrement, nous avons acheté un Certificat Bonus Cappé Pages Jaunes, mais le titre s'est effondré: nous avons donc revendu bien avant le terme. À l'inverse, nous avons investi dans des Certificats Bonus cappés France Télécom en 2011 qui ont été largement gagnants. Nous pouvons aussi miser sur une action délaissée, ou qui n'a pas le vent en poupe. C'est intéressant, mais cela peut être dangereux.

Avec un Produit de Bourse c'est différent car la liquidité est fournie par l'émetteur et les cours s'ajustent en temps réel. Cela vous donne donc plus d'opportunités qu'un achat du sous-jacent en direct. Globalement, l'avantage des Produits de Bourse pour un club est qu'il n'y a pas besoin de beaucoup de fonds, car il n'existe pas de minimum de départ.

 

Cela convient très bien à un portefeuille limité. Nous achetons des lignes de 500 à 1 000 euros. Nous utilisons plutôt les Certificats que les Warrants, car les Certificats sont plus faciles d'accès. Il y a moins de paramètres influant sur l'évolution de leur valeur que pour les Warrants : les Certificats sont plus faciles à gérer pour l'investisseur.

 

Et les produits baissiers dits « bear » ?

Nous n'utilisons pas de produits« bear », comme c'est le cas dans la majorité des clubs.

 

Quelle est votre stratégie?

Tous les ordres transmis en bourse sont accompagnés d'un seuil de déclenchement pour palier tout retour de marché. Afin d'éviter les déconvenues, nous nous fixons un très faible seuil de perte, car le marché est très volatile.

Quand nous enregistrons des gains, nous relevons au fur et à mesure les seuils de déclenchement. Je sais une chose: il vaut mieux prendre une faible perte ... et laisser courir les gains. Avant d'acheter, tout un processus de réflexion, de comparaison et d'analyse est mis en place au sein du club.

Il s'agit de déterminer l'objectif, l'horizon de placement et la capacité d'accepter un certain risque: ce sont des questions essentielles.

 

Quelles sont vos anticipations pour le second semestre ?

Nos arbitrages en fin d'année vont s'orienter vers une gestion des valeurs négatives: il faudra trouver la bonne fenêtre de tir pour limiter la perte. Nous allons nous orienter vers des Trackers liés aux énergies vertes et propres. Nous allons également essayer de trouver une nouvelle valeur de rendement.

Nous nous penchons sur L'Oréal, mais nous pensons l'acheter en direct, plutôt qu'avec un Certificat. Précisément du côté des Certificats, nous avons déjà joué Les métaux précieux : nous envisageons aujourd'hui d'autres matières premières comme le cuivre, le zinc ou l'aluminium.

 

À titre personnel, est-ce que vous investissez dans des Produits de Bourse ?

À titre personnel, j'utilise surtout les Turbos· il faut être conscient du risque, on sait ce qu'on fait puisqu'on peut tout perdre. La plupart des membres du club utilisent aussi des Turbos, voire des Warrants. J'utilise des effets de levier de 2 à 5.

 

J'aime bien des échéances moyennes à 6 mois avec des barrières désactivantes pas trop proches. Sur le dernier semestre, j'ai pris un Turbo CAC 40 avec une barrière désactivante à 2 800 points, que j'ai revendu avec un gain ... mais c'était un peu chaud.

 

J'aimerais bien faire des Turbos au sein du Club. J'ai déjà évoqué cette possibilité, mais le vote n'a pas été favorable. Il faut une majorité pour qu'une décision soit votée. Mais je vais poursuivre mon travail de pédagogie : j'espère faire accepter les Turbos et pourquoi pas les Warrants d'ici 2013. Je comprends qu'un produit de levier fasse peur, mais pas les produits de rendement bien moins risqués. Les Certificats Bonus Cappés sont des produits raisonnables avec des échéances pas trop longues.

 

Propos recueillis par Franck Pauly le 23 août 2012

 

 
Mots clés
50 ans anniversaire WFI WFYI ACPR ACTIONS AMF ANALYSE ANALYSE FINANCIERE ASSEMBLEE GENERALE Actualités BANQUE DE FRANCE CAC 40 CAC40 CLIFF CLUB INVESTISSEMENT COMMUNIQUE DE PRESSE CROWDFUNDING CULTURE DEVELOPPEMENT DURABLE DIVIDENDES EDF ENTERNEXT EPARGNE EQUIPE ESG ESMA ETF EUROPE FISCALITE Formation François Fillon GESTION DE PORTEFEUILLE GRAND EMPRUNT GRAPHIQUE Grands Prix HYDRAULIQUE INTERNET INTERVIEW INVESTIR ISF ISR Inform@ctions Magazine Ministre des Finances NEXT20 NON COTE OAT OBLIGATIONS OCF OPA OPR PEA PEA PME PME PORTEFEUILLE POUVOIR Partenaire Presse Pédagogie REDACTION Rendez-vous Réunions d'actionnaires SUEZ ENVIRONNEMENT VALEURS MOYENNES VIVENDI WebTV Webzine actionnaire actionnaires actionnaires individuels analyse technique bonus bourse business angel certificat cinema clubiste finance guide investissement investisseur laskine lexique boursier opcvm partenaires presse financière produits derives quizz boursier retraite sociétés cotées économie